Le service Stadia va s’étendre sur les mobiles Samsung, Razer et Asus

Le service Stadia va s’étendre sur les mobiles Samsung, Razer et Asus

Google a révélé dans la journée d’hier que son service de jeux Stadia allait enfin s’étendre à d’autres smartphones que ses mobiles Pixel. En effet, la plateforme de cloud gaming sera compatible avec une pléthore de nouveaux appareils dont les modèles Razer, ASUS ainsi qu’un grande partie des mobiles Samsung, et ce, dès le 20 février.

Ce sera la première fois que Stadia sera disponible sur d’autres appareils que les modèles Pixel de Google. Cette nouvelle fait suite à l’annonce par le géant du web de porter à 120 le nombre de jeux disponibles sur la plateforme d’ici la fin de l’année 2020. Il s’agira d’une mise à niveau massive pour atteindre cet objectif, étant donné que jusqu’ici, Stadia propose un nombre famélique de jeux, dont un seul vraiment récent.

Liste complète des téléphones compatibles avec Stadia

  • Samsung Galaxy S8
  • Samsung Galaxy S8+
  • Samsung Galaxy S8 Active
  • Samsung Galaxy Note8
  • Samsung Galaxy S9
  • Samsung Galaxy S9+
  • Samsung Galaxy Note9
  • Samsung Galaxy S10
  • Samsung Galaxy S10E
  • Samsung Galaxy S10+
  • Samsung Galaxy Note10
  • Samsung Galaxy Note10+
  • Samsung Galaxy S20
  • Samsung Galaxy S20+
  • Samsung Galaxy S20 Ultra
  • Razer Phone
  • Razer Phone 2
  • ASUS ROG Phone
  • ASUS ROG Phone II

Source : Community Stadia

Un démarrage qui reste décevant

Les premiers mois depuis la date de sortie de Stadia ont été plutôt calmes, et pour première cause, le line up très limité de la plateforme et les prix des jeux sont souvent jugés trop chers.  Même si Google promet d’étoffer sa ludothèque, beaucoup de problèmes techniques demeurent et il suffit de consulter les avis sur le Play Store pour en faire le triste constat : problème de connectivité avec Chromecast, lenteur des serveurs en période de pointe, manque d’autonomie de la manette, sont autant de soucis qui agacent les utilisateurs. Pour couronner le tout, certaines promesses de Google n’ont pas été honorée comme la possibilité d’opter pour un abonnement gratuit, l’ajout de Google Assistant ou bien encore l’option de partage sur YouTube.

Comme l’ont souligné certains utilisateurs, le moment approche où les premiers joueurs de Stadia devront renouveler leur abonnement car leur période d’essai gratuite touche à sa fin. En cas de désabonnements massifs, cette période charnière pourrait être le révélateur d’un échec cuisant pour Google sur le marché du cloud gaming. Qui plus est, la concurrence comme GeForce Now pointe le bout de son nez. Il serait donc temps que Stadia corrige ses nombreuses lacunes…

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 2 =