Les cryptomonnaies peuvent-elles s’imposer au monde de l’e-commerce ?

Les cryptomonnaies peuvent-elles s’imposer au monde de l’e-commerce ?

Dash, Ethereum ou Litecoin sont en train de conquérir le monde… et comment ne pas évoquer le Bitcoin,  la première crypto-monnaie en terme de capitalisation? Il y’a plusieurs décennies, l’idée même de payer autrement qu’en espèces ou par chèque était une hérésie. Puis, en 1959, l’American Express a vue le jour. En décembre 1998, Paypal va un peu plus loin avec ses comptes en banques 100 % virtuels. Le 19 août 2008, Satoshi Nakamoto réserve le nom de domaine bitcoin.org et annonce le lancement de sa cryptomonnaie 3 mois plus tard. A ce moment là, personne ne s’imaginait que cela deviendrai un phénomène mondial et qu’aujourd’hui, en 2020, les cryptos sont sur le point de bouleverser le monde du e-commerce.

A ce jour, 42,3 millions de personnes utilisent des cryptomonnaies au quotidien. Pour les propriétaires d’une boutique en ligne, ce serait un sacrilège de faire comme si elles n’existaient pas. La cryptomonnaie est une terre pleine d’opportunités pour qui accepte de l’explorer.

« 4 milliards de dollars et 600% de croissance en un an »

Pour se faire une idée du phénomène, il suffit de faire un légère rétrospective sur l’année 2019. Celle-ci fut le révélateur d’un véritable attrait des consommateurs pour l’achat en ligne en crypto-devises.

Via sa solution de paiement, Coinbase commerce prétend avoir enregistré un croissance de 600% des transactions en crypto-monnaies sur les boutiques d’achat en ligne entre l’année 2018 et 2019. Une étude du bureau de consommateurs américain révèle également que les paiements en devises virtuelles ont représenté un volume de 4 milliards de dollars l’année dernière. L’essentiel des transactions étant effectuées aux Etats-Unis, en Europe et dans les riches pays du golfe persique.

Devant de chiffres aussi encourageants, Coinbase à déjà annoncé vouloir concentrer ses efforts sur sa filiale « commerce » pour l’année 2020. Aussi de nombreuses solutions e-commerces commencent à y voir une véritable opportunité, comme c’est le cas de la solution dropshipping Shopify, qui permet d’ores et déjà aux web-entrepreneurs de proposer des paiements en Bitcoins.

Pourquoi un tel succès ?

Si tant de personnes adoptent les cryptomonnaies, c’est d’abord pour leur haut degré de sécurité. Vous êtes la seule personne à détenir la clé de sécurité de votre compte et la blockchain ne peut être modifié. Aucun risque que vos fonds soient détournés ou que votre argent dûment gagné finisse entre les griffes acérées d’un arnaqueur.

Ce n’est pas le seul avantage des cryptomonnaies : leur ouverture est d’une facilité déconcertante. Il vous suffit de créer un compte et à vous la liberté des transactions financières en ligne. Pour ceux qui ne disposent pas de fiches de paie ou qui sont sous le coup d’interdits bancaires, la cryptomonnaie permet de renouer avec des plaisirs interdits.

Grâce à son système de décentralisation, la cryptomonnaie ne subit pas la mainmise des autorités gouvernementales. Les transactions se font entre utilisateurs fussent-ils particuliers ou entreprises.

Quels sont les inconvénients des cryptomonnaies ?

Comme toute pièce, la cryptomonnaie a deux faces, l’une gorgée d’avantages et l’autre qui présente des inconvénients.

Le premier désagrément concerne la zone d’action. Malheureusement, certains pays ne sont pas encore disposés à accepter les cryptomonnaies dans les transactions courantes. Cela signifie que vous ne pourrez pas payer vos factures, régler votre note de restaurant ou payer vos tickets de caisse en magasin. Cependant, vous aurez toujours la possibilité de recevoir et d’envoyer de l’argent en ligne.

Le second point a trait à leur nature fluctuante. Acheter des cryptomonnaies n’est pas différent d’un investissement à la bourse. Vous pouvez gagner gros ou perdre des sommes considérables. C’est pourquoi il est vivement recommandé d’avoir quelques notions sur le trading avant de vous jeter corps et âme dans ce genre d’investissements.

Pour protéger les investisseurs, l’effet de levier a été bloqué au ratio de 1:2 par l’ESMA, l’autorité Européenne des marchés financiers. En outre, les Français bénéficient d’une mesure appelée Stop loss pour éviter de perdre leur capital.

Related posts

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix-huit − six =